N’oublie jamais (Les Pages de notre amour), à l’écran

Réalisateur : Nick Cassavetes

Date de sortie : 2004

Acteurs principaux : Rachel McAdams, Ryan Gosling

Contrairement au roman (Les Pages de notre amour) qui se déroule sur deux jours, N’oublie jamais a pris une trame de narration chronologique et nous raconte l’histoire d’Allie et de Noah depuis le début, jusqu’à la fin. L’adaptation de l’histoire est vraiment réussie car on retrouve tout ce qu’il y a dans le roman. Même si la narration est agencée différemment, on comprend tout. Ayant vu le film avant de lire l’œuvre, j’ai d’ailleurs trouvé étonnante la façon dont les événements sont écrits.

J’ai regardé ce film assez tôt, et comme toute jeune fille, j’aimais les histoires d’amour. Aussi n’ai-je peut-être pas la même objectivité que d’habitude. Je trouve que les acteurs jouent bien (notons qu’ils en étaient presque à leurs débuts et qu’ils ont depuis une véritable carrière à Hollywood), les musiques sont magnifiques et les paysages, somptueux (spécialement le passage des cygnes…). Les sentiments que l’on trouve dans le roman sont là : la naissance de l’amour, la colère, l’incompréhension, la passivité, le regret, puis l’impuissance face à la maladie. On s’émeut facilement de cette histoire, peut-être pas au début, mais à la fin quand le film nous projette dans une maison de retraite et que l’on voit deux personnes âgées qui luttent chacune à leur façon contre la maladie d’Alzheimer.

N’oublie jamais est un joli film, dont l’intrigue, hélas, n’a rien de particulière. Ce n’est qu’une histoire d’amour supplémentaire sur la looongue liste des films hollywoodiens. Mais ça ne fait rien, on assume d’aimer !

Je partage !

Laisser un commentaire

Résoudre : *
24 − 19 =