Le Goût du bonheur, Angéline Michel

Valentina coule des jours paisibles sur sa petite île au large de l’Italie avec son fidèle acolyte à quatre pattes, Ferdinand, et travaille dans un bar.
À Londres, Laure fait ses premiers pas en tant que journaliste, et tous les moyens sont bons pour épater le rédacteur taciturne qui la chaperonne.
Tout oppose les deux jeunes femmes jusqu’à l’apparition inopinée d’une seule et unique photographie qui va bouleverser leurs existences à jamais…

 

Le Goût du bonheur porte magnifiquement bien son titre. Ce feel-good à l’histoire fraîche vous mettra de bonne humeur. L’écriture est agréable et les pages se tournent naturellement. Les personnages, peu nombreux, sont attachants et bien travaillés. Valentina et Laure sont deux femmes de caractère, indépendantes, qui donnent une image très positive de la femme moderne. L’intrigue, tantôt placée à Londres, tantôt se déroulant dans une petite île italienne, alterne le monde du travail très urbain et celui détendu du soleil et de la Méditerranée avec un dosage parfait.

Le Goût du bonheur est le premier roman d’Angéline Michel. Je remercie les éditions J’ai Lu et Babelio pour m’avoir permis de découvrir ce livre en avant-première grâce à une opération “masse critique”. N’ayant jamais lu de feel-good, j’ai eu une très agréable surprise et je pense que nous avons besoin, de temps en temps, de romans sympathiques qu’on doit lire sans exigence particulière, et qui font du bien (d’où le nom “feel-good”).

Bref, une réussite ! le roman sera disponible en librairie à partir du 13 mars 2019, je vous invite à vite le découvrir pour passer un agréable moment en compagnie de Laure, de Valentina et de son chien, Ferdinand.

Je partage !

Laisser un commentaire

Résoudre : *
22 ⁄ 11 =