Le Noël d’Hercile Poirot, à l’écran

Réalisateur : Edward Bennett

Date de sortie : 1994

Acteurs principaux : David Suchet, Vernon Dobtcheff

 

David Suchet est devenu le visage d’Hercule Poirot à travers les nombreux épisodes de la série éponyme. Alors que les épisodes adaptés des romans d’Agatha Christie sont d’habitude d’une grande qualité, Le Noël d’Hercule Poirot est assez médiocre. Beaucoup de changements ont été faits par rapport au roman et l’on perd en substance. La seule chose peut-être intelligente est d’avoir supprimé un couple : à l’image, il y aurait eu trop de monde. En revanche, Siméon Lee ne parait pas aussi odieux que dans le roman, il critique beaucoup moins sa défunte épouse (critiques que l’un de ses fils ne supporte pas et qui constitue un mobile pour tuer le détestable tyran domestique). De même, les infidélités de Siméon sont à peine évoquées, alors qu’elles constituent le cœur du roman. Les erreurs dans le scénario et les raccourcis enlèvent du piquant à l’histoire sans rien lui apporter à côté. Par ailleurs, l’ajout qui constitue la première scène du film, où Siméon Lee a une aventure avec une jeune femme en Afrique du Sud, n’existe pas dans le roman…

Bref, les ajouts n’apportent rien, les enlèvements affadissent et brouillent un peu la compréhension. Le roman vaut davantage le coût d’être lu que le film, vu. Le roman nous perd peut-être un tout petit peu avec ces nombreux personnages, mais n’est-ce pas voulu ? Le meurtrier est forcément un membre de cette nombreuse famille !

 

Voici un arbre généalogique pour s’y retrouver un peu :

 

Je partage !

Laisser un commentaire

Résoudre : *
22 − 20 =