Harry Potter et le Prince de Sang-Mêlé, J. K. Rowling

Dans un monde de plus en plus inquiétant, Harry se prépare à retrouver Ron et Hermione. Bientôt, ce sera la rentrée à Poudlard, avec les autres étudiants de sixième année. Mais pourquoi le professeur Dumbledore vient-il en personne chercher Harry chez les Dursley ? Dans quels extraordinaires voyages au cœur de la mémoire va-t-il l’entraîner ?

 

Ce sixième tome est aussi sombre que le précédent. On arrive à un point de non retour pour Harry qui comprend plus que jamais la nécessité de vaincre Voldemort. Pendant cette sixième année à Poudlard, il excelle en cours grâce à un manuel qu’il a trouvé au fond de la salle de classe du nouveau professeur de potions, Horace Slughorn. Ce manuel appartient au Prince de Sang-Mêlé, un élève dont Harry ignore l’identité mais qu’il cherche à découvrir car les annotations réalisées par le Prince permettent à Harry d’être repéré par Slughorn pour son talent en plus de sa célébrité. Le professeur Slughorn se constitue en effet un réseau d’élèves brillants et les invite à des réceptions privées, à l’instar d’une collection de trophées qu’on expose. Harry découvre bientôt, avec l’aide de Dumbledore, que Slughorn, du temps où il était un jeune professeur, s’était rapproché de Tom Jedusor. Dumbledore cherche à tout prix à obtenir un souvenir que Slughorn lui dissimule et qui lui permettrait de mieux comprendre la tactique de défense du Seigneur des Ténèbres.

Au cours de l’année, Dumbledore révèle progressivement à Harry des souvenirs glanés un peu partout sur l’enfance et l’adolescence de Voldemort. C’est en lisant ce tome que l’on parvient à élaborer une généalogie de Voldemort et à comprendre pourquoi il est devenu un être si sombre. Selon moi, c’est tout l’intérêt du roman. Aussi, je comprends mal le titre : pourquoi avoir focalisé l’attention du lecteur sur le Prince de Sang-Mêlé alors que d’autres intrigues sont bien plus importantes, comme le passé de Tom Jedusor et les méfaits d’un mystérieux espion, sûrement Mangemort, caché à Poudlard qui agresse élèves et professeurs. 

A noter que les personnages principaux grandissent et que les sentiments amoureux commencent à se développer chez eux. Ron sort avec l’insupportable et mièvre Lavande, rendant ainsi Hermione aigre et solitaire. Harry et Cho ont cessé de se parler définitivement et les sentiments du jeune sorcier se tournent vers une autre jeune fille…

C’est un roman dans lequel il peut être difficile d’entrer mais une fois passé les 200 premières pages, on ne peut plus s’en passer et on dévore les chapitres les uns après les autres.

 

Film réalisé à partir du roman : (cliquez sur l’affiche)

Je partage !

Laisser un commentaire

Résoudre : *
12 × 19 =