Ne le dis à personne, Harlan Coben

Imaginez… Votre femme a été tuée par un serial killer. Huit ans plus tard, vous recevez un e-mail anonyme. Vous cliquez : une image…. C’est son visage, au milieu d’une foule, filmé en temps réel. Impossible, pensez-vous ?

 

Grand Prix des Lectrices Elle –  Policiers – 2003

Harlan Coben est un auteur reconnu de romans policiers. Ne le dis à personne est le premier livre que je lis de lui car les romans policiers ne sont pas particulièrement ma tasse de thé. J’ai découvert ce titre après avoir vu, il y a quelques années, le film réalisé par Guillaume Canet qui m’a donné envie de lire le roman. Mais de fait, je n’ai pas énormément de point de comparaison pour savoir si Ne le dis à personne est un bon ou un mauvais polar. Personnellement, j’en ai bien aimé la lecture, laquelle a été fulgurante (à peine quelques jours). J’étais comme suspendue à chaque page, je ne pouvais m’arrêter de lire et j’ai mis de côté toutes mes autres lectures en cours pour le finir le plus rapidement possible. Il faut avouer que quelques passages trainent en longueur, notamment quand Beck décide de s’enfuir et que commence alors une course poursuite avec la police. Je comprends l’intérêt de cet épisode et je comprends aussi qu’il soit raconté avec autant de détails : tout le livre n’est que détails et en enlever à ce moment-là aurait créé une rupture dans la narration. Il n’empêche que je me suis un peu ennuyée et que j’ai lu quelques pages, inutiles à l’intrigue, en diagonale. Toutefois, l’histoire est bien ficelée. On doute avec Beck, on se sait pas si sa femme est vivante. Certains personnages nous mènent en bateau et jouent avec ce que l’on ne sait pas et que l’on veut nous faire croire. Nos certitudes sont peu à peu démolies et finalement on finit par y voir clair. On est surpris jusqu’à la fin quant aux différents meurtres et à leurs exécutants mais une fois les explications données, tout prend son sens. C’est peut-être parce qu’il n’y a aucune incohérence dans ce roman d’Harlan Coben qu’il est considéré comme l’un des plus célèbres de l’auteur.

 

Film réalisé à partir du roman : (cliquez sur l’affiche)

Je partage !

Laisser un commentaire

Résoudre : *
44 ⁄ 22 =