expiation ian mcewan

Expiation, Ian McEwan

Sous la canicule qui frappe l’Angleterre en ce mois d’août 1935, la jeune Briony a trouvé sa vocation : elle sera romancière. Du haut de ses treize ans, elle voit dans le roman un moyen de déchiffrer le monde. Mais lorsqu’elle surprend sa grande sœur Cecilia avec Robbie, fils de domestique, sa réaction naïve aux désirs des adultes va provoquer une tragédie. Trois vies basculent et divergent, pour se recroiser cinq ans plus tard, dans le chaos de la guerre, entre la déroute de Dunkerque et les prémices du Blitz. Mais est-il encore temps d’expier un crime d’enfance ?

 

Quel enfant doté d’un peu d’imagination n’a pas déjà inventé sa réalité ? C’est exactement le cas de Briony dont les histoires vont ruiner plusieurs vies.

L’histoire commence à l’été 1935 en Angleterre, en province, où la chaleur installe une espèce de latence. Le talent de l’auteur permet de bien se représenter la mère migraineuse qui reste dans sa chambre toute la journée, volets clos pour que la lumière n’entre pas, pendant que Cécilia se baigne et que Briony organise ses répétitions de théâtre avec des grands airs de metteur en scène. Briony est une petite fille qui se rêve romancière mais dont l’imagination débordante met en péril le bonheur de sa sœur quand elle interprète mal une scène qu’elle voit de sa fenêtre.

C’est un roman sur le mensonge et le regret, la culpabilité et l’expiation. L’auteur semble comme détaché de ses personnages, il ne les juge pas mais il leur laisse le soin de se juger entre eux.

C’est aussi un roman sur la société anglaise d’avant puis d’après-guerre. Les mentalités changent et les barrières sociales sont remises en question. Malgré toutes ces transformations, le remord reste et Ian McEwan signe ici un roman où il prouve que certains actes peuvent nous poursuivre notre vie entière et la transformer à jamais.

 

Film réalisé à partir du livre : (cliquez sur l’affiche)

Je partage !

Laisser un commentaire

Résoudre : *
23 − 19 =