Les Hauts de Hurlevent, à l’écran (1992)

Réalisateur : Peter Kosminsky

Date de sortie : 1992

Acteurs principaux : Juliette Binoche, Ralph Fiennes

A l’image du roman, le film est sombre mais en plus il est déprimant, ce qui n’est pas le cas du livre ! C’est le genre de films qui ne laisse pas un souvenir impérissable. 

Les acteurs sont connus pour leur talent mais j’ai trouvé leur jeu trop retenu. Heathcliff et Catherine sont des personnages entiers, fougueux, que Juliette Binoche et Ralph Fiennes incarnent d’une manière trop lisse, manquant de caractère. C’est dommage quand l’histoire tient essentiellement à leurs relations tumultueuses. De plus, l’évolution psychologique d’Heathcliff si appréciable dans le roman est à peine rendue ici. Les personnages semblent méchants pour être méchants.

Passons les effets spéciaux de très mauvaise qualité. Tout le monde n’a pas un budget conséquent, mais dans ce cas-là, on essaie quand même de faire les choses bien…

On s’attend à des paysages de landes, à des passions enflammées, à des sentiments tourmentés, à des costumes ne seraient-ce qu’un peu recherchés. Bien sûr, ce n’est pas du Jane Austen, mais la noblesse anglaise parait bien triste dans cette adaptation (maisons ternes, visages éteints, costumes simples). 

Si je peux vous donner un conseil, lisez le livre, imaginez-vous cet univers si particulier de trahison et de vengeance, et ne ruinez pas vos projections avec cette adaptation.

Envie d'en parler ? 👇

Laisser un commentaire

Résoudre : *
30 × 7 =